Wink Hub 2

De nombreuses enceintes connectées sont souvent posées en position allongée et sont en forme de rondelle, conçues pour vivre à proximité de votre routeur. Le Wink Hub 2 est un peu différent. A l’instar du Samsung SmartThings, il s’agit là d’un hub grand et mince qui se tient gracieusement, bien droit. Avec de nouvelles fonctionnalités et un prix plus élevé que le hub précèdent de Wink, c’est une mise à niveau qui apporte son lot de nouveautés, mais comment résister à la concurrence ?

Présentation du Wink Hub 2

Avec une hauteur et une longueur de 18,41 cm, et 3,17 cm d’épaisseur, le Hub 2 est plus mince que son prédécesseur. Il prend des courbes un peu vers le milieu, donc il n’est pas parfaitement rectangulaire. Tout blanc avec une lumière LED à l’avant qui change de couleur en fonction de ce qu’indique l’appareil, c’est quelconque. À l’arrière, vous trouverez une prise pour l’alimentation et un port Ethernet.

Il manque quelques éléments cependant si on le compare au hub de SmartThings, à savoir des ports USB et une batterie de secours. Mais le hub de Wink a beaucoup d’atouts pour lui : 512 Mo de mémoire, le support des protocoles Wi-Fi 2,4 et 5 GHz, Bluetooth Low Energy, Z-Wave, ZigBee, Lutron Clear Connect, et Kidde. Il est également conçu pour fonctionner avec le protocole propulsé par Google, grâce à sa radio Thread. C’est une liste assez complète, ce qui explique pourquoi le concentrateur est compatible avec un si grand nombre d’appareils dès le départ.

Fonctionnalités

Paré à l’appariement

Wink Hub 2Lorsque Nathan Smith, PDG de Wink, a parlé du Wink Hub 2, il a émis le souhait de l’entreprise qui est celui d’une installation facile pour qu’un client ayant des connaissances très basiques de la domotique puisse faire fonctionner le hub rapidement et simplement. Force est de constater que l’entreprise a exhaussé son vœux puisque l’installation est assez simple : vous téléchargez l’application (iOS ou Android), vous créez un compte, vous tapez sur le bouton « ajouter des appareils », sélectionnez « hubs », et enfin choisissez « Wink Hub 2 ». L’application vous guidera pour la suite à travers quelques étapes.

Le Wink Hub 2 peut se connecter à 22 catégories d’appareils. Cela inclut les lampes, les serrures, les capteurs, les ventilateurs, les caméras, les sonnettes de porte, les ventilateurs et les ouvre-portes de garage. Ce sont des catégories classées en sous-catégories d’appareils de plusieurs marques.

Le contrôle de la maison intelligente

Wink Hub 2On testé le Wink Hub 2 en le branchant tout d’abord puis en le connectant à notre routeur (vous avez également la possibilité de vous connecter via Wi-Fi.) Une minute après avoir appuyé sur le bouton « Suivant », le hub était connecté. Après une petite mise à jour, le hub était prêt à ajouter des enceintes. On pouvait ajouter l’Amazon Echo Dot de notre ami.

Pour cela, on a dû aller dans notre application Alexa et activer le Skill Wink, puis laisser le Dot découvrir des appareils. La plupart des appareils, cependant, peuvent être connectés via l’application Wink. Nos variateurs de lumière par exemple : On a cliqué sur le bouton Ajouter des produits, on a choisi les lumières, on a choisi notre variateur de lumière encastré, et l’application nous a dit quoi faire. Malheureusement, on dû réinitialiser nos variateurs en maintenant le bouton enfoncé pendant plusieurs secondes pour qu’ils s’appairent avec le hub.

La réinitialisation des variateurs signifie qu’ils n’apparaissent plus dans l’application portant le même nom que ces derniers. Ce n’est pas bien grave, cependant. L’une des choses à retenir dans ce test c’est que le but du hub est de regrouper la pléiade d’applications en une seule.

Alexa dans le Wink Hub 2

Le Wink 2 veut faire plus encore, il veut faire en sorte que vous n’ayez jamais à ouvrir sa propre application non plus, avec ses robots du style de ceux de If This Then That. On a installé un de ses robots virtuels en ayant en tête le contrôle de plus d’appareils dans la maison ou on l’a testé. Ainsi lorsque la porte coulissante s’ouvre, les variateurs de lumières dans le bureau et le couloir allument les lumières, et les lampes Hue dans le salon s’allument. L’ouverture de la porte d’entrée allume automatiquement les lampes du couloir, via le variateur, et ce entre 17h30 (c’était approximativement l’heure du coucher du soleil durant la période du test) et le lever du soleil.

Wink Hub 2C’est bien beau tout ça, mais si vous rencontrez des problèmes avec vos appareils, l’associer à Alexa d’Amazon est vraiment la solution. D’une certaine façon, un Echo rend le Wink Hub 2 moins utile il faut le dire. C’est parce que l’Echo peut être jumelé avec plusieurs des mêmes appareils que le Wink sans ce dernier. Néanmoins, il y a encore certaines choses qui offrent le visuel en plus, comme une Dropcam ou une sonnette vidéo Ring. Il y a aussi l’onglet d’activité dans l’application du Wink Hub 2, de sorte que vous pouvez voir si votre porte s’est ouverte à une heure précise lorsque vous attendiez votre ami par exemple.

Durabilité

Wink Hub 2Si vous voulez pouvoir allumer les lumières de votre choix, vous devriez peut-être choisir HomeKit ou Alexa, mais si vous cherchez vraiment à rendre votre maison plus intelligente, vous allez avoir besoin d’un routeur, et le Wink Hub 2 est l’objet qui présente le plus d’avantages. Le hub précédent de la même marque avait quelques problèmes de fiabilité, mais il en va de même pour pratiquement tous les autres hubs intelligents. À l’heure actuelle, pour tout ce qui est en rapport avec le contrôle intelligent de la maison, le Wink Hub 2 est l’un des appareils les plus polyvalents que vous pouvez acheter.

Nous avons constaté que le hub de Wink a été mis à jour au moins trois fois durant les deux semaines de test, et c’est la beauté des produits intelligents : Ils peuvent toujours être améliorés grâce aux mises à jour logicielles. Ce qui montre vraiment que Wink a de grandes perspectives d’avenir, c’est la radio Thread. La société admet qu’elle n’a pas beaucoup d’informations sur la façon dont le protocole fonctionnera ni même quand il sera intégré, mais quand ce sera le cas, le hub sera plus utile.

Notre verdict sur le Wink Hub 2

Le prix du Wink Hub 2 est plus élevé que son prédécesseur, mais il est aussi plus sûr, plus rapide et plus polyvalent. C’est très simple à mettre en place, et bien que l’appariement puisse être pénible comparé à Alexa, par exemple, ce n’est pas une raison d’y renoncer. Les robots sont faciles à comprendre et assez puissants, et le hub fonctionne avec beaucoup d’appareils. Cela dit, il n’est pas totalement universel – il ne fonctionne donc pas avec toutes les types de serrures par exemple.

Si vous vous intéressez au secteur des enceintes connectées, vous savez déjà que c’est encore ce bourgeon qu’était internet il n’y a que quelques années, par conséquent, il faut toujours être à l’affût d’un nouvel appareil compatible avec Wink lorsque vous achetez de nouveaux produits.